Rechercher

CHAMPAGNE – CÔTE DES BARS


Les consommateurs de champagne ignorent la plupart du temps qu’il existe des crus dans cette région viticole. Cette ignorance s’explique essentiellement par le rôle des grandes maisons qui individualisent assez rarement leur production. Il s’agit la plupart du temps de vins de grande qualité mais les nécessités d’une production de qualité constante tendent à gommer les différences. Parmi les crus les plus célèbres, il faut mentionner : La Montagne de Reims et la côte des blancs.

La côte des Bars est moins connue. Celle-ci a rencontré , en effet ,un certain nombre de vicissitudes. En 1911 l’Aube est exclu de l’aire du champagne. Conscient des difficultés, les pouvoirs publics qualifient ultérieurement les vins issus de cette région de « champagne de deuxième zone ». Cette maladresse sera réparée à la fin des années 20.

À l’heure actuelle c’est mauvais souvenirs sont définitivement oubliés. Le vignoble produit des vins de haute qualité, y compris un champagne rosé qui est le seul de l’appellation (Les RICEYS).

Le Pinot noir prédomine (83 %) suivi du chardonnay 13 % et du Pinot meunier. Nous ne retiendrons que les cuvées d’assemblage :

- Drapppier (c’était le champagne du général De Gaulle)

- Pierre Gerbais

- Devaux


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

C’est 1 appellation confidentielle qui est incluse dans l’appellation Bergerac. Elle produit des vins liquoreux qui étaient déjà connus par François Rabelais qui raconte dans son Pantagruel : « les

Les bordelais ne sont pas des gens chauvins mais ils ne connaissent que leurs vins. Bien plus, cette connaissance serait quasiment innée. Elle s’acquiert en longeant les murs des entrepôts de Bacalan

L’appellation Pomerol est pratiquement la plus petite du bordelais. Les vignes couvrent quelques 800 ha que se partagent pratiquement 150 propriétaires. Au XVIIIe siècle, le Pomerol était majoritairem