Rechercher

L’ÉLEVAGE DU VIN DANS DES CUVES BÉTON


En ces temps de retour à la nature, il peut paraître singulier de promouvoir le béton dans la vinification. Pourtant, contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’élevage sous béton présente des avantages non négligeables .Tout d’abord il possède une inertie thermique qui favorise une température constante. Ensuite, il présente une micro porosité qui permet comme le bois une lente oxydation. Enfin, il est relativement neutre et il permet de respecter le fruit et les arômes des cépages.

Ainsi l’élevage dans des œufs en béton permet de préserver la pureté du fruit. Ces œufs ont une capacité de 6 à 16 HL. On peut également concevoir le recours à des cuves béton. Tel est le cas pour le château Bel Air Marquis d’Aligre. Ce vin du Médoc plus précisément, ce Margaux était élaboré selon des exigences assez particulières de son propriétaire. En particulier, aucun panneau n’indiquait la propriété .Les vignes restaient pratiquement à l’état sauvage. Il uilisait trois cépages à égalité : le merlot, le cabernet sauvignon et le cabernet franc auxquels s’ajoutait 10 % de petit verdot..

Pour aller lui rendre visite, il fallait prévoir pratiquement l’après-midi car après avoir discuté des derniers potins politiques, il vous faisait une dégustation quasiment exhaustive de ces derniers millésimes. Enfin, les bouteilles étaient vendues au même prix quelle que soit l’année…



ATTENTION A PLACER DANS LA RUBRIQUE ARTICLE PAS DE PHOTO PEUT ETRE EN TROUVER UNE DE BEL AIR MARQUIS D’ALIGNRE A MARGAUX


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

LA BIODYNAMIE

Il s’agit d’une pratique relativement peu développée elle ne concerne que 1,4 % du domaine viticole français. Elle suscite cependant d’assez violentes polémques . Certains amateurs y voient une techni

LE CLAIRET

Ce vin dont l’aire de production s’étend sur l’ensemble du vignoble de Bordeaux passe, à l’heure actuelle pour un ovni. En effet, la mode est aux vins rosés de plus en plus clairs. Sans caricaturer le

ENTRE DEUX – MERS

Le nom de cette appellation est trompeur. En effet, il ne s’agit pas de mers mais d’un fleuve et d’une rivière : la Garonne et la Dordogne. La région est particulièrement intéressante sur le plan tour